Entre 2012 et 2014, le coût des TMS et de l’absentéisme a varié de 800 millions à 1 milliard d’euros au travers du taux de cotisation employeur. C’est pourquoi, l’ergonomie vise à concevoir des systèmes plus adaptés aux opérateurs